Ajouter des objets spécifiques

L’extensibilité du CMS utilisé est un facteur clé d’evolution, à prendre en compte pour le moyen terme ; est-il nécessaire de faire appel à un site spécifique (développé par une SSII ou Agence Web propriétaire de son outil de génération de sites Web, dont vous resterez dépendant, jusque et y compris les textes que vous aurez rédigés, ne pouvant les récupérer dans un format exportable et réintégrable dans votre nouveau site ? )

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Quand l’utilisation de l’Intranet (ou ExtraNet) se développe, on veut souvent rajouter des informations supplémentaires d’activité, mettre à disposition la consultation de données internes choisies....

Deux approches complémentaires sont disponibles :

 Le multi-bases permet un portail d’interrogation

On peut utiliser les facilites de squelettes HTML et de boucles pour rajouter des pages d’interogation de bases de données applicatives natives, sans aucun risque de modification

Plutot que d’assurer une recopie récurrente des données vers le serveur Intranet, il est facile de proposer avec SPIP un accès direct aux données multi-base, déjà gérées sur un autre serveur, en toute sécurité.
Spip est capable de se connecter en lecture immédiate à presque tous les SGBD SQL courants : après avoir rajouté un second fichier de connexion [1], le modèle de squelettes est directement utilisable sur les tables SQL distantes.

 Créer des objets spécialisés

La démarche de créer de nouveaux objets dans la base SPIP n’est pas forcément une exclusivité, mais les facilités de programmation apportées par SPIP 3, avec Saisie, les CVT et les API...

Trois petits articles dans la documentation officielle de SPIP, et .... voilà le travail (en Français dans le texte) :
- déclarer un nouvel objet
- éditer cet objet et ses liens
- avec autorisations et ré-utilisation des CVT...

Si ces opérations dépassent le niveau de modification HTML de base, il n’est pas nécessaire d’etre un expert php pour mettre en place de telles extensions, d’autant qu’il existe déjà de nombreux tutoriaux qu’il suffit de reprendre avec un minimum de “jugeote” !

 Outils d’aide intégrés

La programmation de compléments (extensions ou plugins) au CMS débouche rapidement sur les outils d’introspection et de débogage disponibles pour les webmestres [2], qu’il s’agisse d’identifier l’origine d’un pavé affiché ou la requete SQL en cause...

Il est surprenant de constater à quel point les CMS habituels sont pauvres en outils intégrés : or l’une des premières difficultés rencontrées sur un site à modifier, c’est trouver le code -donc le fichier source- à l’origine de l’affichage d’un élément HTML d’une page-type.
En général, cela nécessite une expertise et une connaissance déjà fort approfondie du systeme, tant du Php que des internes du CMS concerné [3] ; sous SPIP, un ajout dans l’URL de commande (automatisé par le plugin SkelEditor offre la quasi totalité des points d’entrées (fichiers, requetes SQL, code php interprété, performances...).
C’est un avantage inappréciable à terme....


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Ce fichier au format config/connect.php fournit un login/password de lecture seule à la base de données source

[2Qu’il s’agisse du "newbie" établissant son site ou du programmeur créant ces nouveautés, SPIP semble incomparablement plus doté et ouvert que .... les autres CMS !

[3Si vous avez déjà cherché un code sur Joomla ou WordPress, sans parler de Prestashop ou Drupal, vous comprenez surement...


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 31 mai 2012, et actualisé en mars 2017 .

Répondre à cet article