Mutualiser SPIP

  un webmestre pour plusieurs espaces


La Mutualisation de SPIP consiste àregrouper sur un serveur, un seul "moteur SPIP", qui desservira plusieurs espaces, distingués par leurs données en base, leur présentation et leur URL d’accès.

Deux intérêts principaux : des espaces séparés sont plus faciles à appréhender pour le lecteur, et surtout en exploitation pour le webmestre et ses rédacteurs.

Attention, cette page est encore en  

Eclater un espace Web entre plusieurs sites peut rester assez transparent pour le visiteur Internet, mais cela présente divers avantages pour les utilisateurs, comme pour les gestionnaires.

Pour mémoire, chaque SPIP installe environ 22 Mo de fichiers php sur le serveur d’hébergement, même si vous ne téléchargez qu’environ 9 Mo zippé !

 Pour le visiteur

En-dehors des sites d’actualité (journalistique, ou plus généralement informationnelle), qui sont naturellement présentés et filtrés par dates, il devient rapidement difficile de se retrouver et de s’orienter dans un espace Web d’une certaine importance [1], sauf à rechercher un objectif extremement précis et a s’appuyer sur une navigation respectant la règle des trois clics.

Sinon, les menus déroulants s’alourdissent, en nombre de sous-rubriques, et d’articles par rubriques, explosant la limite naturelle des sept mnèmes simultanés, même si on rajoute une navigation alternative par mots-clés. Et il faut bien reconnaitre que l’ergonomie Web s’accompagne assez mal de l’obligation de devoir encore utiliser le moteur de "Recherche" à l’intérieur du site une fois qu’on l’a atteint.

Eclater un site en plusieurs espaces de navigations indépendantes permet de résoudre ces difficultés, de la même façon qu’un ouvrage encyclopédique est plus facile à consulter et à manipuler quand il est décomposé en plusieurs volumes thématiques.

 Pour le WebMestre

(à compléter..)


La facilité de mutualisation liée à SPIP est d’ailleurs cause de l’existence de nombreuses offres mutualisées de Hébergements SPIP.


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Sans avoir recueilli d’analyses générales, j’imaginerais fixer un seuil limite d’organisation à quelques centaines d’articles tout au plus !


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 5 février 2012, et actualisé en novembre 2014 Provisoire (à compléter...) .

Répondre à cet article