Sites Web : statiques ou dynamiques ?

  De l’edition de pages Web à la publication de données


Au début du Web, l’objectif était de publier des pages inter-connectées.

Les progrès aidant, de nouvelles approches proposent d’abord de construire dynamiquement chaque page au moment de la servir : un programme sur le serveur se charge de relire des données textuelles, extraites de fichiers et bases de données, pour les mettre en forme de façon intéressante et en permanence à jour, facilitant les modifications du contenu du site, exactement comme pour un journal de la presse ecrite..

Depuis, les évolutions actuelles intègrent les données de gestion au sein des informations Web.


Internet est un système vivant, c’est même un système "social" : il s’agit d’un media par nature évolutif, et les sites Internet doivent pouvoir suivre instantanément cette évolution, tant au niveau de l’apparence (avec les ’modes’ de styles/thèmes d’habillage), qu’au niveau du contenu, des informations proposées à la lecture des visiteurs, et maintenant les interactions avec le reste du monde, en particulier les clients et fournisseurs (au sens large) qui constituent l’écosystème relationnel de la structure (entreprise, particulier ou association) à l’origine du site Internet.

L’architecture du site Internet doit donc permettre une évolutivité rapide, gérée directement par les rédacteurs du site, sans nécessiter l’appel quotidien à un spécialiste informatique ou un prestataire distant....

Au début du Web [1], les seuls sites disponibles étaient statiques  : un éditeur de texte spécialisé (un "Word du Web") permettait à un webmestre de préparer de nouveaux fichiers à télécharger par FTP sur le serveur...

Dès qu’un site dépasse quelques dizaines de pages, la gestion des liens de navigation devient irréaliste...

Sont donc apparus les sites rendus dynamiques grâce à l’emploi d’un moteur de gestion d’edition : un programme d’interface conversationnelle permet à un rédacteur connecté, de modifier à distance le contenu ou l’organisation des pages : ce sont alors des sites administrables par leur propriétaire...


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1A la fin du siècle dernier, dans un millénaire passé !


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 14 mars 2013, et actualisé en avril 2014 .

Répondre à cet article