Spip et la subjectivité française !

  Rappel de quelques critiques superficielles


L’image associée à SPIP n’est pas toujours en adéquation avec sa réalité, alors même que nous sommes en France et qu’il s’agit d’un produit français (mais complètement internationalisé).

Florilège...


 Anté-diluvien

Conçu à ses débuts pour répondre à des besoins d’édition "journalistique", SPIP présente le défaut apparent d’avoir été initié et diffusé à la fin du siècle dernier ; il n’y a pas si longtemps que SPIP ne gère plus la version 3 du PHP !
Les professionnels de l’informatique lui reprocheront avec une certaine facilité d’être resté à la programmation procédurale : la programmation objet n’est réellement active en PHP que depuis la version 5, mais le simple examen du code vous laissera découvrir les notions de surcharge et de spécialisation, typique de la programmation objet, gérée dans la structure de programme et gage d’évolutivité.

 Atypique

Du fait des origines de ses concepteurs peut-etre, un choix de conception distingue spécifiquement SPIP : ses squelettes purement HTML (et donc visualisables directement dans le navigateur de votre choix ! Cette caractéristique exceptionnelle -seulement reprise depuis peu par Drupal- présente le défaut rédhibitoirede donner latitude à un simple info-graphiste ou webmaster de complètement modifier la présentation structurant les données.
Commercialement, cela n’imposait pas aux web-agencies de faire appel à des professionnels du développement informatique pour transformer l’usage du produit, de façon à répondre à des besoins réels divergents. Mais il semble que cet aspect soit plus vendeur auprès des Associations (ou des Administrations Publiques) : seraient-elles "plus près de leurs sous" ou plus insensibles aux effets de "mode" ?

 Communautaire

De ces origines -et l’histoire du fork Agora n’y a pas échappé- le produit est uniquement géré par une communauté active [1] mais restreinte à des individus, sans le support de grosses entreprises, et en-dehors de toute logique commerciale ou publicitaire.

Si l’image d’outil scolaire(également accolée à SPIP) n’apporte pas de valeur ajoutée en termes de communication, elle garantit au moins la simplicité et la robustesse du produit : il n’est que voir sa généralisation dans les Académies [2].

 Actualisé ?

Ancien, SPIP est donc connu depuis longtemps, et les multiples evolutions ont su garder une compatibilité presque totale des squelettes (et au moins ascendante des bases de données) ce qui explique qu’une migration SPIP ne pose que rarement de gros problèmes.
_A l’inverse, les utilisateurs ne "voyant" pas de grosses modifications externes (les évolutions ergonomiqes de l’interface privée ne sont pas immédiatement jugées positives), en restent souvent dans leur perception à une version 1.7 ou 1.8 de 2006 !
Ayant eu récemment l’occasion de comparer les possibilités de SPIP et de Wordpress par exemple en termes d’ergonomie rédacteur, mon interlocuteur était tout surpris de découvrir les memes possibilités que sur le produit à la mode....
Et il n’est pas jusqu’à des SSII reconnues expertes sur le secteur, qui n’aient omis longtemps de réactualiser leur connaissance du produit opérationnel au printemps 2012 !

 Français

Ces particularismes expliquent peut-être cela, et c’est intéressant de voir l’image qu’a Spip auprès de certains, son principal défaut étant d’être français, quelle horreur ! Ça me rappelle ce qu’avait dit Pierre Béziers [3], en conférence. Quand il a pensé à son système de points et de lignes pour dessiner un modèle et éviter ainsi la fabrication de cent-douze-mille coûteux prototypes de caisses de voiture et en a parlé à sa hiérarchie, on lui avait répondu "si c’était possible, les Américains l’auraient inventé".


Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Et très réactive : voyez les réactivités en matière de sécurité par exemple !

[2Mais puisque c’est bon pour l’Educ.Nat... ;-)

[3L’inventeur des courbes du même nom : lire http://paris.blog.lemonde.fr/2007/0......


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 22 août 2013, et actualisé en août 2013 .

Répondre à cet article