Connexion impossible.... cache hé ?

Plus d’accès à l’espace privé !
Impossible de se connecter !

Le Drame absolu !
Et y’avait pas de sauvegardes.... !
Et on peut pas revenir à l’ancienne version.... !


Déjà, vous y penserez avant, à faire des sauvegardes, la prochaine fois...

Mais tout n’est pas perdu : revue de quelques pistes !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ce genre d’ennui est plus que fréquent, mais il est trop facile d’accuser SPIP !
Bien des causes peuvent être incriminées !

On suppose tout de même que vous ne vous trompez pas de mot de passe [1] : sinon, vous pouvez demander sa regénération en cliquant sur le lien [mot de passe perdu ?] correspondant à l’adresse ?page=pass, pour recevoir un lien de modification sur votre adresse mail indiquée, si votre serveur n’a pas de blocage sur l’envoi des mails.....

Balayons quelques points à examiner :

  1. première cible classique : des plugins à mettre à jour
  2. seconde piste "facile" à valider : vous auriez été hacké ?
  3. à vérifier néanmoins : vous n’auriez pas un "vieux" fichier de LOGIN dans vos squelettes [2] ?
  4. des problèmes de "droits" sur les dossiers Linux (entre FTP et Web),
  5. parfois une saturation du serveur (charge, ou espace disque) ?
  6. enfin, peut-être que le problème est "devant le serveur", disons "du côté du poste client" ;-) ??
  7. sinon, relancez l’installation... vous n’aurez rien perdu !

Avant d’étudier ces diverses opérations, juste un petit rappel des commandes d’appel à SPIP pour forcer votre navigateur à :
- se connecter : http://.....fr/?page=login
- effacer le cookie : http://.....fr/?action=logout
car il arrive que ce soit simplement votre navigateur qui ait mal mémorisé un code...
- pour la gestion du cookie d’administration (géré sur la page d’accueil privé) :
l’effacer par /ecrire/ ?exec=accueil&action=cookie&cookie_admin=non&url=.%2F
et le rétablir par /ecrire/ ?exec=accueil&action=cookie&cookie_admin=%40&url=.%2F
(vous pouvez vérifier que votre cookie est actif avec les boutons d’administration sur l’espace public...mais attention aux caches de SPIP : voir ci-dessous !)

D’ailleurs, pour contrôler votre cache navigateur [3], cliquez juste sur "Actualiser", ou le bouton équivalent (souvent une roue) pour "Recharger" la page de connexion dans votre navigateur...

 1. Videz les caches

Première démarche : effacer les caches !
- Cache ? Le cache ou Mémoire cache est un concept souvent utilisé en informatique, pour accélérer les performances en recopiant sur une mémoire intermédiaire (disque serveur ou RAM) des données calculées, pour pouvoir les ré-utiliser plus rapidement...
SPIP se distingue par son système de cache des pages calculées très performant, intégré nativement....

Mais ! à quoi joue-t-on ?
- Pourquoi les ?
Parce que entre le serveur SPIP et votre navigateur, il s’interpose plusieurs niveaux de cache
(tant celui de votre navigateur, actualisé par F5 en standard) que ceux de SPIP, d’abord au niveau des squelettes compilés, puis au niveau des pages affichables...

Vous penserez donc :
- au cache du serveur SPIP : avec votre client FTP favori, demandez l’effacement de tout le contenu de /tmp/cache/ avec tous les sous-dossiers.... ceux des pages calculées, et celui des squelettes compilés [4] !
Mais vous aurez peut-etre aussi à vider d’autres répertoires moins "évidents" [5]
les caches locaux de /local/cache-js
les caches créés par certains plugins (/tmp/couteau-suisse pour ne pas le nommer),
voire les fichiers *cache* créés dans /tmp
(dont certains fichiers .php ou .gz) et d’autres dossiers de CS,
et puis vider aussi /tmp/sessions/ [6]

- au cache de votre navigateur : que ce soit FireFox, Opera, Safari, IE...
votre PC enregistre les pages visitées, et il est fort capable de vous les resservir sans aller demander au serveur [7]
Vous pourrez aussi avoir à nettoyer les cookies mémorisés par votre navigateur (il faudra rechercher dans les Options du Navigateur...)
(par exemple, on a constaté des impossibilités de connexion, du fait de conflit entre les mots de passe mémorisés pour deux logins distincts sur le meme site (voire sur deux espaces différents du meme serveur...).

Toutes les opérations d’effacement rapportées ci-dessus sont parfois à refaire avant chaque tentative : dommage que cela ne soit pas automatisé..... mais c’est comme cela !

 2. Eliminez les plugins

Première question-type qui vous sera posée en cas de dysfonctionnement :

  • quels sont les plugins utilisés ?
  • il faut désactiver les plugins !
    (le but étant d’identifier la cause (le plus souvent un plugin récemment mis-à-jour) du problème qui vous bloque votre site !)

Facile à faire : un tour avec votre client FTP pour renommer le dossier ./plugins en plugins_ et ce problème est résolu.... c’est-à-dire que tous les plugins [8], avant et après avoir à chaque fois effacé les caches !
Vous pourriez découvrir des surprises [9]
Et cela dépend aussi de votre hébergement, bien sûr !

Cela ne marche toujours pas ?

 3. Eliminez vos squelettes

Comme vous avez désactivé le répertoire ./plugins, vous allez désactiver le dossier ./squelettes de votre site, meme si on suppose dans toute cette page que votre jeu de squelettes était opérationnel jusqu’à présent, fonctionnellement et syntaxiquement correct
=> il arrive que des modifications internes dans SPIP révèlent des problèmes latents....
=> comme il arrive que des plugins trainent des vieilleries, versions dérivées de SPIP non corrigées, et à problèmes inattendus....

En particulier,les modifications de sécurité de connexion peuvent provoquer un blocage avec d’anciens écrans de LOGIN qui auraient traîné...
Autre possibilité signalée récemment -si vous êtes directement renvoyés à l’accueil sans pouvoir saisir votre login- vérifier qu’il existe bien un squelette login dans le "path" de SPIP.

 4. Verifier votre configuration

Nouvelle possibilité introduite avec certaines versions SPIP 3 ; si vous etudiez complètement les configurations de SPIP vous verrez des possibilités d’optimisations par compression des .JS et .CSS

dans certains cas [10], la compression pourrait introduire des ralentissements très importants, voire énormes..

Un remède parfois, désactiver la compression JS [11].

 5. Votre serveur PHP ?

Les nouveaux SPIP s’adaptent aux nouveaux PHP (et ne supportent plus les anciens..).
Il faudra vérifier les configurations et niveau de PHP (avec un ecrire/?exec=info ou appeler le code suivant déposé directement dans votre racine du site :

Verifier peut-etre dans les logs que la RAM laissée disponible est suffisante..

Valider les réglages de .htaccess : voir Des cas..... résolus ! PHP5

Ah !Il va falloir rentrer dans le dur : PHP peut vous venir en aide,
si vous rajoutez dans le fichier mes_options :

  1. @ini_set("display_errors", "On");

Télécharger

Si vous avez effectué uen restauration FTP de votre site, peut-etre un probleme de les droits /répertoires du serveur s’est-il glissé entre FTP et Apache : voyez

Autre possibilité : votre quota d’espace disque serveur est peut-être saturé, ou le répertoire ./tmp/sessions ? Controlez votre hébergement : verifiez votre quota disque (celui sur votre serveur, bien sûr !), et nettoyez avec FTP....

 6. Ré-installez, sans rien perdre !

L’ultime solution, la seconde à relancer immédiatement si vous avez perdu votre mot de passe Administrateur [12]

Par FTP, vous allez renommer les deux fichiers php du dossier ./config : connect.php [13],et chmod.php [14] ; en vous reconnectant à l’interface privée (par l’appel au lien /ecrire/, vous serez invité à recommencer l’installation de SPIP, mais -à condition de préciser le même jeu de tables (cf. prefix dans la meme base de données, cela vous régénèrera votre accès Administrateur (auteur n°1) à votre site, sans effacer/écraser aucune autre des données en base : en clair, vous régénérez l’accès Webmestre n°1 à votre base de données....

 A moins que...

Voyez http://contrib.spip.net/?article3921.....

$GLOBALS[’ignore_auth_http’] = true ;


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Attention à la longueur du mot de passe, tronqué sur certains systèmes (Free) à 8 caractères..

[2La page de connexion est appelée par spip.php?page=login qui fait appel à /prive/formulaires/login.php/html : il arrive que ces fichiers soient surchargés !

[3Vous pouvez aussi vider explicitement votre cache navigateur avec une option du programme, ou CCleaner : lire aussi http://ccleaner.fr.

[4SPIP gère automatiquement en interne plusieurs niveaux de cache, qui seront décrits dans un autre article..

[5On s’engage là dans des directions complémentaires, à valider sur la liste !

[6Provoquant le déconnexion des utilisateurs..

[7Et- si vous êtes derrière un proxy, c’est encore pire parfois !!

[8Pour désactiver un plugin, renommer seulement son propre répertoire par FTP, sous ./plugins/auto normalement.] sont désactivés si vous pensez corrélativement à refaire ensuite toutes les opérations d’effacement-cache décrites ci-dessus !

Nota Bene. : D’expérience (récente), recommencez chaque manipulation plusieurs fois ; testez avec plusieurs navigateurs[[Essayez pour vos tests en remplaçant FireFox par Opera ou Safari...

[9Ainsi j’ai rencontré récemment les problèmes suivants avec FF :
- connexion acceptée seulement au deuxième essai successif identique !!
- nécessité d’effacer les connexions enregistrées dans le navigateur
- nécessité de désactiver le cache et les plugins....

[10Pas toujours caractérisés avec certitude...voir sur le forum.

[11Voir aussi les explciations system de programmer SPIP2.1.

[12Une seule contre-indication connue : vous protégez votre site par un .htpasswd généré par SPIP ! Il faudra alors aussi jouer de FTP pour eliminer la protection !

[13Contenant les codes d’accès à la base de donnés, visualisez-le par la meme occasion pour mémoire !

[14Pas forcement obligatoire en théorie, mais de fait, j’ai souvent constaté que l’existence de ce fichier interdisait la manipulation... une sécurité supplémentaire de SPIP ?


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 16 mai 2012, et actualisé en juillet 2016 .

Répondre à cet article