Le Webmestre a son mot à dire

  les techniciens au travail


Le choix d’un CMS se fonde sur l’usage attendu :
- puisqu’il s’agit de publier du contenu, l’outil choisi doit satisfaire les rédacteurs,
ceux qui passeront le plus de temps sur l’interface privée
- les possibilités d’édition comme la facilité de rédaction sont donc importantes..
- le contrôle d’accès et la sécurité des divers rôles sont des critères vitaux à mesure du nombre d’intervenants autorisés à modifier le contenu du site.
- ensuite viendront les possibilités natives d’organisation du contenu, recherche, indexation et mots-clés
- mais il ne faut pas oublier la charge de modification de présentation
donc la procédure (secure or not secure) et le mode opératoire de modification des templates [1], ce qui induit la technicité, coûts et compétence à prévoir.



Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Est-ce du php ? ou du simple HTML/CSS, avec des codes inertes.. ?
That is the question !!


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 12 septembre 2014, et actualisé en septembre 2014 .

Répondre à cet article