Les sites SPIP sont-ils toujours laids ?

Une interrogation colle à SPIP, de bien mauvaise réputation, et totalement injustifiée :
est-il possible de faire un beau site en SPIP ?

Réponse : oui, c’est possible ; il suffit que l’info-graphiste ne conserve pas seulement la CSS de base.

Car, au contraire d’autres CMS, le système de squelettes de SPIP permet de tout faire, directement en HTML/CSS, et sans risque d’atteindre le fonctionnement du CMS [1].


PNG - 3 ko
Honneur aux décodeurs du Monde, qui inspirent le style de cet article


On entend souvent dire que les sites sous SPIP sont laids...

 Pourquoi cette rumeur

Il est vrai que l’habillage ’natif’ des squelettes de Squelettes de la "dist" SPIP reste assez basique, et sans aucune recherche graphique ; vous retrouverez quelques images des diverses versions de sites SPIP sur le Web, et il faut reconnaitre que cela manque d’allure !

Mais ce n’est pas l’objectif de ces jeux de squelettes, qui poursuivent toujours un objectif pédagogique. : Comprendre la structure des squelettes.

 L’esprit du développement SPIP

Issu du monde associatif, avec aussi une déclinaison "gouvernementale" [2], l’objectif de SPIP est de proposer un outil solidement construit, mais laissant l’utilisateur décorer son site librement.

L’économie Spip est plus sociale et solidaire, plus "assoc", plus,
malheureusement "petit budget",

On pourrait même dire que la communauté SPIP [3] a longuement négligé l’habillage graphique, surtout pour les nouveaux arrivants : jusqu’à Zpip ou Z, Zcore et Thèmes interchangeables, il n’existait aucun outil, aucune solution d’assistance à disposition du webmestre débutant pour améliorer et personnaliser sa présentation, sauf... le code HTML/CSS.

 L’absence d’approche commerciale

SPIP est un outil français, issu du monde collaboratif qui n’est pas soutenu par de nombreux graphistes anglo-saxons : ceux-ci préfèrent se focaliser sur un template wordpress, qu’ils sont sûrs de vendre [4], grâce au battage médiatique autour de ce gestionnaire de blog (très limité).

Pourquoi ? parce qu’elles sont rentables, c’est tout (si on vend 1000 fois une template à 30 € ... ça fait 30000 €, ça vaut le coup d’investir dans du travail de graphiste, de programmeur, ...).

Mais cela ne présente aucune originalité, ces « 1001 déclinaisons des
templates WP que l’on retrouve maintenant partout, c’en est triste à
pleurer. Bannière, blocs en 3 colonnes, footer, what else » !

 Le retard de la prise en compte de thèmes

Rançon de cette "liberté responsable" aban-donnée par SPIP à ses utilisateurs, même débutants, pour personnaliser directement les squelettes (ou adopter des Squelettes généralistes complets), la prise en compte de "Thèmes" modifiant l’habillage graphique n’est effective (et encore, uniquement à partir de la composition de Zpip) que depuis 2010, soit dix ans après les débuts de SPIP, ce qui explique que l’effort initial de personnalisation reste éloigné du "clic and play" en grande série uniforme d’autres ténors du Web.


Mais sans plus tarder, signalons tout de suite Quelques beaux sites spip...


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Pour quelques pistes à éviter, voir WP et bien sûr Drupal avec france.fr par exemple ;-)...

[2SPIP a reçu ses lettres de noblesse dans l’usage au SIG : voir les versions gouvernementalisées SPIP-Agora et Gizeh ..

[3Si, si, elle existe, et sa réactivité -en particulier en cas de trou de sécurité- est largement supérieure à bien d’autres...

[4Des spipeurs qui ont déjà tenté de modifier ce genre de site comprendront vite pourquoi : par rapport à SPIP, c’est autrement plus difficile d’aller modifier un mix mélangeant plusieurs fichiers de php, html et css...sans parler de rajouter d’autres boucles de présentation.

[5Pour quelques pistes à éviter, voir WP et bien sûr Drupal avec france.fr par exemple ;-)...


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 11 juillet 2014, et actualisé en mars 2015 .

Répondre à cet article