Récupérer un WordPress pour travailler

  Comment se préparer a comprendre et modifier un site sans tout casser à la première intervention... ;-)


On était en formation.....
Et on se met à parler de sites.....

Un collègue se retrouve à la (prise de) tête d’un WordPress tout beau, dernier cri tout rouge (le WP, et son nouveau webmestre[[Car il est habitué a SPIP !] !

Comment faire pour...
déjà : se récupérer le site pour travailler en local !


Plutot qu’une explication, un article, cet article, rédigé avec le collègue,
pour une explication plus pérenne !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Attention, cette page est encore en    

Par rapport à l’approche pour Récupérer un site Internet, cette page propose une démarche plus opérationnelle...

 Récuperer sur le site WP d’origine

plusieurs actions sont à mener sur le site d’origine, en tant qu’administrateur et/ou par ftp :

  • exporter la base de données (en SQL /par un plugin / ou en sauvegarde traditionnelle WP) [1]
  • exporter par FTP les dossiers .\wp-content\uploads (pièces jointes)
  • (éventuellement) exporter .\wp-content\plugins (pour une réinstallation personnelle)
  • (et pour faciliter) récupérer .\wp-config.php (pour les clés spécifiques du site)
  • enfin vérifiez le prefix des tables WP [2] et prenez-en bonne note.

Il vous faut aussi quelques Outils FTP pour Webmestre à télécharger...

 Préparer son serveur Web local

Comment fonctionne un Site Internet Un site Web fonctionne avec quelques outils simples (voir Serveur, base de données, ftp, à quoi ça sert ?) sur un ordinateur, quel qu’il soit, comme le vôtre : Rapidement, de quoi a-t-on besoin ?.
Si vous ne l’avez déjà [3], préparez-vous donc votre serveur Web Local (installation sur votre micro) :
Pour installer un serveur Web local (WampServer ou EasyPhp sur PC) voir donc la rubrique dédiée

 Importation des données WP

  • créer une base de données dédiée (par exemple aux noms et user de la base d’origine
  • y importer (par phpmyadmin ou adminer) le contenu de la base d’origine WP
    et identifier le prefixe utilisé par la base WP
  • recharger le wp-config.php d’origine (pour recopier les clés secretes de WP : facilite quelques manips..)
  • recharger les données (plugins, uploads, thèmes si vous voulez faire tourner le WP en local)
  • éventuellement rajouter un plugin WP de nettoyage de la base de données...

     Conversion sous SPIP

  • y installer (dans la meme base) un SPIP (avec le meme prefix ? cf.wp2spip )
  • créer son user Admin-webmestre SPIP, pour installer le plugin wp2spip
  • (optionnel) s’installer aussi WP (meme version) au meme emplacement (mais attention, dans ce cas, vous devrez taper http://localhost/spip.php pour accéder à l’espace public en SPIP, puisque le index.php est celui de WP)
    - faire mouliner le plugin wp2spip : c’est un simple jeu de squelettes, qui lit la base externe de WP (avec des squelettes SPIP), en rajoutant en plus quelques fonctions-filtres SPIP dédiés pour inscrire les données lues à chaque fois sur un enregistrement WP dans les tables de SPIP.

merci de me faire remonter vos remarques et suggestions critiques..


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1à vérifier

[2SPIP et WP /comme bien d’autres/ utilisent la notion de préfixe dans les noms de table, pour pouvoir différentier plusieurs sites partageant une base de données...

[3Attention, certains progiciels installent déjà un serveur Web interne : testez simplement l’adresse suivante http://localhost/ ; sans message d’erreur, vous pouvez continuer !


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 7 juin 2016, et actualisé en juin 2016 spipeurs .

Répondre à cet article