URL (Uniform Ressouce Locator)

  le fonctionnement des hyper-liens sur le Web


Quand on parle du Web (ou plus globalement d’Internet), se pose immédiatement la question de l’adresse d’un objet -informatique-immatériel- à atteindre : une norme générale définit cette adressage symbolique de façon générale, qui est reconnue par tous les programmes et ordinateurs : cette adresse unique s’appelle une URL.

Exemple simple : http://spippoulesnuls.fr/

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le monde des ordinateurs connectés à l’Internet possède un système unique de localisation, qui formalise tout en Uniform Resource Locator..


En un mot, l’URL est le nom (précis, technique, normalisé) correspondant à l’adresse d’une page unique sur internet !

L’identification d’un objet informatique sur le Web commence forcément par cibler l’ordinateur [1]. Plutôt que d’utiliser un numéro, l’Internet profite d’un service d’annuaire généralisé (le DNS = Domaine Name System) qui centralise l’identification et la localisation des ordinateurs par des noms structurés, déclinés en noms de domaines classés sous les TLD (Top-Level Domains) à gestion supra-nationale.
Et dans chaque domaine (souvent d’une nationalité, ou encore en .com .org .....), le propriétaire pourra gérer plusieurs bâtiments, pardon, ordinateurs -nommés individuellement- hôtes informatiques offrant divers services.

Le coeur d’une URL est donc le nom d’hôte serveur dans le domaine concerné.

Avant cela, il faudra tout de même indiquer le protocole à utiliser pour la communication entre le serveur et votre ordinateur client : vous connaissez sans doute le http:// et il y en a bien d’autres.., à commencer par le FTP:// que vous utilisez aussi sur le Web pour charger votre site..

Enfin, l’URL-page précise un chemin interne demandé dans les entrailles de l’ordinateur serveur, à interpréter pour atteindre exactement la page -ou la ressource informatique- voulue.

L’ensemble forme l’adresse d’une page du site, que vous voyez dans la barre d’adresse de votre navigateur (c’est à la fin de celle-ci que vous pouvez parfois rajouter des commandes particulières, comme Accès à l’interface privée : le back-office).


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Au sens très large du terme = objet connecté, ayant une adresse IP..


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 29 septembre 2014, et actualisé en août 2016 .

Répondre à cet article