Zpip ou Z, Zcore et Thèmes

  des architectures de squelettes


Souvent utilisé par les "devs" de la "Team", cette architecture de squelettes propose aussi une base de "customisation" par les Thèmes, pilotable par le plugin Zen garden, ainsi qu’une structure de construction de squelettes personnalisée plus structurante que ceux de Squelettes de la "dist", détaillée en Comprendre la structure des squelettes.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour la construction de pages dynamiques, SPIP a dès le début fait le choix du paradigme des squelettes, sorte de templates [1]dans le mode professionnel, en pur HTML/CSS.

 Modularité Z

La modularité introduite par les INCLURE d’appel de noisette est généralisée par un découpage plus générique des pages en architecture "Z", qui est désormais reprise dans l’espace privé SPIP3 (doté donc des mêmes potentialités).

Si vous ajoutez quelques facilités "accessoires" comme les jointures automatiques ou le scaffolding (échafaudage [2] en Vertèbres), vous obtenez un outil de présentation Web homogène : Zpip et la création rapide de pages en développement...

 Modèle ou jeu de squelettes

La confusion s’était posée lors de l’introduction de Zpip par Cerdic, puisque le plugin [3] Zpip proposait à la fois l’implantation en SPIP de ce processus de composition de pages, et la ré-écriture avec cette architecture du jeu de squelettes ; de plus cette reprise du jeu de squelettes standard, fortement structurée, a permis parallèlement le développement de thèmes graphiques, et même d’outils dédiés (comme le switcher et ZenGarden).

Depuis cette architecture a été factorisée, pour proposer la "construction Lego" des pages autour d’une structure -de blocs et de dossiers des noisettes correspondantes- beaucoup plus facile à gérer après une période d’apprentissage : c’est le plugin Utiliser Z-core, le futur de Zpip pour Spipr  [4], fourni cette fois sans base de squelettes...

 L’organisation Zcore

Ensuite [5], viendront les nouvelles versions de Z-core, puis avec spip-r (intégrant le Framework CSS bootstrap)...

Aujourd’hui, la spirale vertueuse continue avec l’identification formelle de Zcore comme base de développement commune (cf. Différence entre Zcore et Zpip-v1.x), utilisée jusqu’à SPIPr, mais déjà structurée et documentée avec :
- un rappel conceptuel du FrameWork HTML Z,
- une doc. Creer-des-squelettes-avec-Zcore,
- un Plugin Initialiser-ses-squelettes-Zcore,
- sans oublier l’outil magique Skeleditor,
- et les Astuces complémentaires Zcore de Teddy,
- qui permettent même l’utilisation de Compositions.


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Cette démarche de template ou framework HTML est particulièrement connue avec Smarty et Symfony... Mais SPIP a intégré cette organisation depuis plus longtemps que les autres CMS..

[2On ne résiste pas à vous signaler que "Ce n’est pas cela !", mais un générateur automatique d’écran de saisie des tables... peu documenté d’ailleurs

[3Avec confusion : Z comme préfixe de plugin pour le plugin nommé Zpip.

[4Ce plugin utilise bien le préfixe zcore !

[5en 2012 Zpip et Z étaient décrits sur Contrib ; il y a du changement sur le net !


Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 27 mai 2012, et actualisé en juin 2017 .

Répondre à cet article